Notre projet pour la santé la dépendance et le handicap

Vivre en bonne santé à Lampaul Plourzel est-ce possible ? comment, avec qui ?

Assurer le bien-être, le bien vivre de nos concitoyens passe d’abord par une médecine de proximité, par un accès de qualité aux soins immédiats, pratiques, complets. Pouvoir être soigné, rassuré, pris en charge et redirigé vers d’autres centres de soins extérieurs à la commune, si nécessaire, est un impératif indispensable à l’égalité des soins auquel tout concitoyen a droit.

Aujourd’hui la commune bénéficie d’une pharmacie, de deux médecins (un généraliste et un acupuncteur), un ostéopathe, une kinésithérapeute, deux cabinets d’infirmières et des infirmiers.

Ces professionnels sont répartis sur des sites différents. Mais il n’y a pas de dentiste, pas de sage-femme, pas d’orthophoniste, pas de psychologue …

Une situation au sein d’un ensemble régional

  • La commune se situe dans le mouvement initié par le plan régional de santé de l’ARS (agence régionale de santé) vers l’accès aux soins et à la santé.
  • Idem pour les handicaps et perte d’autonomie le Programme interdépartemental d’accompagnement des handicaps et de la perte d’autonomie (PRIAC) fixe les priorités régionales pendant 5 ans.

Assurer la santé des jeunes aux seniors par la pratique d’activités sportives à Lampaul Plouarzel :

14 associations de sport proposent sur la commune des activités adaptées à chacun en fonction de son âge, de sa souplesse, de sa condition physique, de son envie….

  • Des collectes de sang sont aussi organisées au Kruguel par l’Etablissement Français du sang et l’association des donneurs de sang.
  • En 2019 « Pays d’Iroise Communauté » dans le cadre de Sant’ Iroise a organisé des conférences, ateliers, expositions et représentations théâtrales autour du thème de la santé, pendant 15 jours au printemps et à l’automne. Une seule a été accueillie à Lampaul Plouarzel concernant la prévention routière. Les autres ainsi que les ateliers et expositions l’ont été dans les communes aux alentours

NOS ENGAGEMENTS

  • Pour tout type de handicap : moteur, auditif, visuel, mental, psychique, cognitif. ­
  • Pour toute situation de handicap : personnes âgées, personnes avec problèmes de santé, personnes avec déficiences, personnes avec charges, poussettes etc…

Afin que tous puissent réellement bénéficier équitablement de ces soins de santé ainsi que de tous les autres services de la commune cela suppose une accessibilité à tous les sites pour tous quel que soit l’âge, le handicap, la situation.

La chaîne de déplacement doit être accessible dans sa totalité à toute catégorie de handicap. Elle comprend : le logement, la partie commune de l’immeuble d’habitation, les trottoirs, les espaces publics, la voirie, les transports, les établissements recevant du public (ERP), les installations ouvertes au public (IOP) et les lieux de travail. Ce dispositif est d’application immédiate pour toute construction ou aménagement neuf. Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir accéder, circuler et utiliser les équipements et les services des établissements recevant du public et bénéficier, avec la plus grande autonomie possible, des prestations que ces établissements mettent à la disposition du public

Quelques pistes de réflexion au niveau de la viabilité des voies communales aujourd’hui les poussettes circulent de façon chaotique sur les trottoirs, il n’y a pas de voie de circulation sécurisée pour les vélos et cela ne permet pas aux enfants d’aller à l’école en vélo de façon autonome. 

Nos projets ?

  • Réunir les professionnels de santé existants en forum pour organiser dans la commune une meilleure prise en charge de la santé de tous
  • Etudier le projet d’une maison de santé pluridisciplinaire.
  • Organiser la réfection des bâtiments publics en les mettant aux normes d’accessibilité rendus obligatoires par la loi de 2005 (Mairie, école)
  • Devenir une « ville accessible » selon Yann Jondot  » Ambassadeur des ambassadeurs de l’accessibilité » (maire paraplégique de Langoëlan, petite commune du Morbihan)
  • Inciter une permanence par mois de service des assistantes sociales de St Renan sur la commune pour traiter les dossiers d’allocations d’aide à la dépendance, les relais avec les assistantes sociales de hôpitaux de Brest ….
  • Installer et entretenir un accès sécurisé pour les fauteuils roulants, déambulateurs, cannes de la route à la mer sur toutes les plages de la commune

Laisser un commentaire